[Octombrie e Special] Les visages du FILM: Marie Trintignant şi Jean-Hugues Anglade / Nuit d'été en ville

Michel Deville, într-un interviu pentru L'Express: <<Prima mea tentativă de a face un film erotic fusese un eşec exact în materie de erotism: Le voyage en douce. M-am gândit să mă revanşez mai târziu, când m-am apucat să lucrez la Péril en la demeure. Era erotic, dar nu exact ceea ce căutam. Iar apoi, Rosalinde (n.r. soţia lui Deville) mi-a spus: "Ascultă! Dacă eşti frustrat că nu ai reuşit să faci un film erotic care să îţi placă, ia un bărbat şi o femeie, goi amândoi, închide-i într-un dormitor o noapte întreagă, şi aşa, vei avea un film erotic!" Şi ca să mă motiveze definitiv, a scris scenariul pentru mine. Era Nuit d'été en ville. E un film erotic, dar îşi schimbă forma repede. La fel ca alte filme. Reţinerea vine din incapacitatea mea de a defini erotismul. Ar fi un film erotic, dacă erotismul ar însemna prezenţa unei femei. Cum femei găseşti în toate filmele mele, am putea considera toate filmele mele drept erotice.>>

1990 nuit ete en ville michel deville_37 1990 nuit ete en ville michel deville_56 1990 nuit ete en ville michel deville_81 1990 nuit ete en ville michel deville_88 1990 nuit ete en ville michel deville_130 1990 nuit ete en ville michel deville_150 1990 nuit ete en ville michel deville_178 1990 nuit ete en ville michel deville_202 1990 nuit ete en ville michel deville_248

Nuit d'été en ville
r. Michel Deville
Franţa, 1990

orig: Ma première tentative de film érotique fut un échec sur le plan érotique justement : Le Voyage en douce. J'ai pensé me rattraper plus tard, quand je me suis lancé dans Péril en la demeure. C'était érotique, mais pas vraiment ce que je recherchais. Et puis Rosalinde m'a dit : « Ecoute ! Si t'es à ce point frustré de ne pas avoir fait de film érotique à ta convenance, prend un homme et une femmes nus, enferme-les dans une chambre à coucher toute une nuit, et là, normalement, tu as ton film érotique ! » Et afin de me motiver définitivement, elle l'a écrit pour moi. C'était Nuit d'été en ville. C'est effectivement érotique, mais cela bifurque assez vite. Comme les autres. Le souci vient de mon incapacité à définir l'érotisme. Ou si : l'érotisme serait une femme. Comme il y en a dans tous mes films, on peut dès lors considérer tous mes films comme érotique.

0 comentarii:

comentează-te!